Actualités

Partager sur :
17 mai 2021
Portraits

Edouard BARATIN (TBS 2012) - Talents Connection... et politiquement engagé en Suisse!

Vue 373 fois

Cultiver naturellement mon réseau, donner sans attendre de retour immédiat et être à l'écoute d'opportunités ont été des constantes pour moi.

Je m'appelle Edouard, j’ai 33 ans, et je suis gérant de Talents Connection, société Suisse de conseil en nouvelles technologies basée à Lausanne, dans le canton de Vaud. 

Pourquoi TBS?

Lors de mes entretiens oraux à TBS, j'ai senti d'un côté une vraie exigence du jury par rapport aux candidats et d'un autre la chaleur des étudiants de l'école, en plus du fait que Toulouse est une très belle ville dans laquelle je me suis bien senti. L'attention portée par TBS à la responsabilité collective via les 50h civiles a aussi favorablement retenu mon attention. Grand ami de l'Espagne, la possibilité de réaliser un ou plusieurs semestres à Barcelone a enfin achevé de me convaincre.

Des anecdotes de promo, d'Asso étudiante à raconter ?

J’ai eu le plaisir de faire partie des membres fondateurs du Barcelona Beach Contest.
Partis d'une feuille blanche en groupe Delta de première année, nous avons pu mettre sur pied plusieurs éditions d'un tournoi international étudiant de football et volley sur la plage de Barceloneta, réunissant de cinquante à cent participants. Cela nous a permis de porter haut les couleurs de l'école, et de pouvoir accueillir des équipes issues d'écoles prestigieuses de toute l'Europe.
L'ambiance au sein de notre groupe et nos séances de travail à Barcelone (mais pas que ! ) demeurent d'excellents souvenirs. L'aide précieuse d'Olivier Benielli, directeur du campus de Barcelone et de l'ensemble de l'équipe de l'ESEC a aussi été très précieuse.

Et aujourd’hui?

La possibilité de réaliser une année de césure à TBS a été je pense très formatrice et cardinale pour bon nombre d'étudiants, ce fut également mon cas. Ma césure d'un an en marketing au sein d'une multinationale prestigieuse de services financiers m'a fait comprendre que même dans un environnement idyllique, je n'allais probablement pas m'épanouir sur ces fonctions. Mon stage de fin d'études en Account Management chez Philips m'a confirmé que ma voie serait plus orientée Business.

En sortant de l'Ecole, j'ai été contacté par plusieurs société de conseil en IT, et la possibilité de monter rapidement en responsabilité et d'être challengé en permanence ont correspondu à mes attentes. Je n'ai que très peu goûté à cette fameuse zone de confort et après 3 années d'expérience j'ai eu l'opportunité d'ouvrir l'agence parisienne d'une société Suisse. Etant particulièrement sensible à l'environnement alpin dont je suis originaire, les séances de reporting aux dirigeants à Genève et Lausanne ont très vite matérialisé mes envies de départ de Paris.

La Suisse, ou je vis depuis maintenant 4 ans est un magnifique pays d'opportunités pour qui
justifie déjà d'un peu d'expérience et s'investit sérieusement dans son travail.

Cultiver mon réseau et bénéficier de plusieurs années d'expériences dans des fonctions exigeantes, en plus d'une intégration réussie en Suisse romande m'ont donné la chance de recevoir la confiance d'un investisseur afin de gérer l'une de ses sociétés. 

Et le réseau des Alumni de TBS? 

J'ai repris contact avec le réseau Alumni lors de mon arrivée en Suisse, lors du Gala de prestige organisé dans les locaux de la RTS par Antoine Miche, alors responsable du Chapter Lyon.

L'arrivée régulière de nouveaux Alumni en Suisse et parfois les difficultés d'intégration qu'ils peuvent rencontrer m'ont amené à proposer mon concours pour faire partie de la nouvelle équipe du Chapter Suisse en compagnie notamment de Quentin Prévôt. Nous avons relevé ce challenge peu avant le Covid, autant dire que notre projet est encore dans les cartons, mais nous avons beaucoup d'idées pour dynamiser ce réseau local fort de plus de 400 Alumni toutes promos confondues.

Egalement, je tiens à informer les Alumni de Suisse que je suis candidat aux élections des conseillers consulaires des Français de Suisse qui auront lieu
du 21 au 30 mai prochain,
sur la liste indépendante "Français en Suisse: Libres!"

 

Le rôle d'un conseiller consulaire des français de l'étranger, élu pour 6 ans, est de remonter les problèmes de terrains vécu par les Français de Suisse et s'il y a matière, d'aller jusqu'à participer à la rédaction d'une proposition de loi à l'Assemblée Nationale. Au quotidien, un conseiller consulaire assure également des permanences permettant notamment de répondre aux questions administratives liées au statut de français en Suisse. Je serais évidemment toujours disponible afin de vous aider lors des évènements organisés dans le cadre de notre Chapter en cas d'élection.

Des conseils aux Alumni de TBS, étudiant.e.s ou diplômé.e.s (qui aimeraient avoir le même type de parcours que le vôtre ?)

Je n'ai pas surtout pas la prétention de donner des conseils car chacun suit la voie et la vie qu'il se choisit en fonction de ses priorités personnelles, mais dans mon cas cultiver naturellement son réseau, donner sans attendre de retour immédiat et être à l'écoute d'opportunités ont été des constantes. La prise de risque, le travail et la chance on fait le reste.

 


Vous devez être connecté et cotisant.e* pour contacter Edouard
 

* Les diplômés de TBS Alumni des promos 2017 et antérieures sont appelés à cotiser à vie pour bénéficier de l'ensemble de nos services. En savoir plus
Les autres membres sont invités à démontrer leur esprit de solidarité en devenant Membre Donateur de la Fondation TBS. En savoir plus

Documents




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.